JEUDI CINÉMA #33 : THE REVENANT

JEUDI CINEMA THE CONSERVATIVE ENTHUSIAST

Nous poursuivons avec cet article, notre liste de recommandations de films, qui nous l’espérons, saura vous plaire et vous faire découvrir ou revisiter les œuvres anthologiques du cinéma qui sont selon nous primordiales à connaître.

Cette liste de films concoctée par nos soins est nommée “THURSDAY CINEMA“, elle est numérotée et vous pouvez la retrouver dès maintenant dans la rubrique Cinema of the platform.

Cette semaine, on découvre l’excellent film : The Revenant

L’un des films les plus impressionnants à voir au moins une fois dans sa vie, est sans doute le long métrage de Alejandro González Iñárritu qui a raflé de nombreuses récompenses, dont l’Oscar du meilleur réalisateur ainsi que celui de la meilleure photographie et également l’Oscar du meilleur acteur pour Leonardo DiCaprio qui tient le rôle principal. Le film a également remporté des Golden Globes et il est d’ailleurs le plus nommé aux Oscars pour l’année 2016, avec douze nominations. Un succès retentissant.

Aux côtés de l’acteur oscarisé, on retrouve également le talentueux Tom Hardy, ainsi que Domhnall Gleeson and Will Poulter.

Why do we have to watch this film?

Si vous voulez avoir un aperçu de ce que l’humain est capable lorsqu’il surpasse ses limites, alors ce film devrait vous plaire.

Inspirée d’une histoire vraie, l’œuvre retrace le moment fatidique de la vie du célèbre trappeur Hugh Glass, connu pour la prouesse qu’il a accompli en 1823.

Parti dans une expédition lancée par le général Ashley, visant à ramener un très grand nombre de fourrures en s’enfonçant très loin dans les contrées sauvages d’Amérique, Hugh Glass était un trappeur expérimenté, un chasseur/coureur des bois dont le métier est de se procurer des fourrures d’animaux sauvages en parcourant les grands espaces pendant de longues semaines, mois, voire parfois années. Une vie solitaire, très précaire, très difficile et réservée aux hommes les plus “durs à cuire”.

The Revenant
Les trappeurs de l’expédition du général Ashley.

Après s’être fait attaquer par un grizzly, il sera gravement blessé et laissé pour mort. Il réussira à tuer l’ours et à survivre par on ne sait quel miracle, mais restera pendant plusieurs jours à la limite de la mort. Les blessures de Hugh Glass sont inouïes pour un individu lambda. Membres cassés, griffures extrêmement profondes (qui laissent voir ses côtes) et de multiples plaies.

Grizzly The Revenant
Hugh Glass se faisant déchiqueter par un grizzly.

Ses collègues trappeurs, voyant son état critique, considèrent qu’il ne survivra pas à ses blessures et l’enterrent vivant. Ils embarqueront avec eux tout son équipement et ses armes, le laissant totalement à l’abandon à des centaines de kilomètres de la civilisation.

Enterré vivant, il se réveillera seul, totalement brisé physiquement et réussira l’exploit de traverser plus de 300 kilomètres de terres sauvages (peuplées d’amérindiens hostiles) jusqu’à rejoindre la civilisation à Fort Kiowa.

Son calvaire, extrêmement difficile et qui dépasse ce que le commun des mortels peut accomplir, est un exploit sans nom. Voué totalement à lui-même, il arrivera à replacer sa jambe cassée, à limiter l’infection de ses plaies, limiter la gangrène et se nourrir de baies et d’autres choses grâce à ses connaissances de la nature, tout en évitant les amérindiens.

Il rampera pendant un long moment, incapable de marcher et affrontera d’autres bêtes sauvages et bien d’autres exploits qui laissent totalement sans voix.

Au total, Hugh Glass réussira à traverser plus de 300km de territoire hostile en 6 six semaines.

Le film fait honneur à ce trappeur surhumain avec une réalisation parfaite, tourné en plein milieu naturel et qui a éprouvé l’acteur Leonard Dicaprio qui a absolument tout donné dans ce film. Il dira lui même : “The Revenant est la chose la plus difficile que j’ai accomplie.”

On vous recommande donc fortement de visionner ce film qui vous laissera sans voix.

Surtout n’hésitez pas, une fois le film visionné, à nous donner vos retours  en commentaires en bas de cet article ou sur nos réseaux sociaux.